Yokkai Index du Forum
Yokkai
.: La ville des Orphelins :.
 
Yokkai Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Even ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Yokkai Index du Forum -> Pré-RP -> Fiches Validées -> Orphelins
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Even
Orphelin

Hors ligne

Messages: 40
Âge: 15 ans.
Résidant: Diamonds
Armes de prédilection: Rien. Il ne se défend qu'avec son corps.
Tendance: Inconnu.

MessagePosté le: 08/11/2009 17:18:51    Sujet du message: Even Répondre en citant



Prénom : Even
Diminutif : Ev’, Eve, ce qui le fait souvent passer pour une fille, pour qui ne l’a jamais vraiment vu.

Statut : Orphelin
Âge : 15 ans.
Quartier d'appartenance : Suivant son caractère calme et effacé, Even s’est tout naturellement dirigé vers le quartier Diamonds.
Moyens de défense : Il n’a jamais tenu d’arme dans ses mains. Cependant, il mordra tout ce qui l’approche si c’est pour sa survie.

Description physique : Un ange né sans ses ailes…

Il est difficile d’observer Even. Et pour cause, il ne reste pas bien en place très longtemps s’il sent la présence d’autres personnes dans les parages.
Pourtant, il a un physique tout particulier, une once de lumières dans les ténèbres des quartiers.

Là, il a encore trouvé un endroit où se réfugier. Une mince cachette en béton, formant un carré de briques grises et laides. Un endroit rongé de marques de combats, de cicatrices comme un cœur déchiré. L’endroit n’est pas plus beau qu’ailleurs : de toutes façons ici tout est laid, en haut comme en bas. Le petit garçon est là, roulé en boule dans un coin, la rudesse du béton égratignant sa peau, encore une fois. Si ses cheveux étaient propres, on verrait à quel point ils étaient blonds, parsemés au soleil d’éclats dorés, presque chocolat. La coupe est étrange, car parfois diminuée au gré d’un ciseau trouvé sur le chemin. On peut dire qu’ils sont à présent mi-longs, mais pas tous de la même longueur, avec parfois quelques mèches rebelles. Sa bouille est enfantine, car comme son corps elle n’a pas pu se développer dans d’aussi dures conditions. Son corps est frêle, trop mince, pourtant il est l’un des plus rapides. Mesurant environ 1m55 pour quelques 50kg, il ne souffre pourtant jamais de la faim. Au fur et à mesure du temps, la faim ne devient plus le problème le plus important. Ce qui compte, c’est de survivre.
Even s’habille avec ce qu’il trouve, mais il a une préférence pour les jeans, clairs ou non. Avec ça, il portera toujours un T-shirt à manches courtes, ne souffrant que très peu du froid. Cependant, n’aimant pas exposer sa peau, il aura le plus souvent une veste à capuche par-dessus son T-shirt.
Même s’il est dans sa nature de fuir toute menace, il ne le fera jamais sans regarder son adversaire dans les yeux, sans le quitter des yeux. C’est là qu’on peut remarquer la surprenante couleur de ses yeux, venant du fait qu’il ne soit pas de nationalité japonaise. Ces derniers sont verts, d’un vert si clair qu’ils peuvent être bleu pâle. D'ailleurs, ils ont une singulière différence. Le gauche est plus de couleur bleue, que le droit est de couleur verte. Néanmoins ils ont la couleur d’un fond de rivière, ni vraiment bleus, ni exactement verts.
Ils sont le reflet de son âme, trop effacée par la rêverie d’un ailleurs, roulé en boule dans ce carré de béton.

Tatouage ? : Il a un croissant de lune tatoué à la base de sa nuque, du côté droit. Le dessin, fin et mesurant environ 2 à 3 centimètres, s’est légèrement étiré au fur et à mesure que le corps d’Even grandissait.

~



Caractère : Even ne parle pas beaucoup, puisqu’il passe les trois quart de son temps à se cacher. C’est peut-être pour cela que lorsqu’il parle, sa voix est basse, claire, et son éloquence parfaite, voire exagérée dans ce genre d’endroit. Il n’a pas le timbre de voix et la manière grossière de parler des enfants des banlieues, mais sa façon de parler est restée la même que celle inculquée par ses parents il y a longtemps.
Faisant partie des Diamonds, Even a gardé comme son corps une âme d’enfant. Il ne rêve que d’utopies, et reste enfermé dans sa bulle, ce monde si beau qu’il idéalise. C’est pourquoi ses grands yeux clairs sont le plus souvent rêveurs, voire vides même lorsqu’ils se posent sur quelque chose ou quelqu’un. Cependant, cela ne se fera que s’il se sent en sécurité. Sinon, à l’inverse, ses yeux seront plus foncés, et ne renverront que de la méfiance.
Solitaire même s’il se sent seul, il a gardé une peluche trouvée dans la cave à Hearts, qu’il trimballe partout avec lui. Un animal à fourrure dense, qui fut soit un chat soit un renard dans le temps, de couleur claire, quoique trop sale maintenant pour être définie correctement. Ayant un caractère paisible, Even peut facilement se mêler aux autres, même s’il n’évoluera pas dans un trop grand groupe. Petite chose qui fuit tout le temps, il hait la violence et n’a que son corps pour se défendre. C’est pour ça que, s’il se retrouve attaqué, il n’hésitera pas à mordre et à griffer, mais ne portera jamais d’armes.
Enfin, Even vit le plus souvent dans un autre monde. Il ne connait même pas son véritable âge, c’est pour cela qu’accéder à la majorité ne lui fait pas peur. Plus optimiste qu’autre chose, il est certain qu’il sera sauvé à temps. Par qui… On ne sait pas. Il ne le sait pas lui-même.

Autres : Son caractère plutôt calme et effacé fait qu‘il ne cherchera jamais à attaquer ( verbalement ou non ) le premier. Il est plutôt du genre passif.
Il n’a aucune phobie, si ce n’est sa peur de la violence et des conflits.
Il est très endurant et rapide, il peut courir pendant des heures si quelque chose le motive vraiment ( cause, fuite, ... ).
Ses yeux sont très clairs, néanmoins en y regardant de plus près, on peut distinguer une étonnante différence. L'un est vert clair, l'autre tend davantage vers le bleu. Mais les couleurs restent très proches, quoique différentes.
Il ne se sépare jamais de son étrange peluche, qu’il cache le plus souvent dans une de ses poches de ses vêtements trop grands.
Et pour finir, il est friand de poissons et de glaces, mets rares mais qui pourtant lui ferait suivre n’importe quel individu naïvement.
Son frère est une faiblesse. Il est prêt à tout pour le retrouver, certain qu'il n'est pas mort ( cf. Histoire ).

~~~


Histoire :


- Even ? Un dérivé du prénom breton Ewan ?

- Non, je pensais plus à l’Eden, de la légende biblique. Tu connais ?

- Aah… Oui, je connais un peu. Notre enfant sera un beau paradis, alors. Et tu as remarqué ? Il est blond. Comme toi.

- Oui, enfin un qui me ressemble ! J’espère qu’il gardera ses yeux bleus. A vrai dire je désespérais un peu, Axel te ressemble tellement. Cheveux noirs, yeux noirs, un vrai japonais typique !

Et ils se tournèrent tous deux vers moi, qui n’osait faire un pas de plus. Pourtant, l’ambiance était calme, tiède, comme s’ils étaient tous les deux plongés dans un état de félicité complet. Et évidemment, cela me contamina. J’attrapais la main tendue de mon père, et avançait vers le berceau blanc.
C’était vrai qu’il était beau, mon frère. Petite poupée blonde, avec ses petites mains. Je n’avais pas résisté à glisser un doigt dans sa main, qu‘il avait serré aussitôt dans son demi-sommeil. Je crois que ce fut mon premier vrai sourire. J’avais alors sept ans.

____________

- Eveeen ! Viens !

Mon petit frère releva la tête, ayant lâché par surprise le cube avec lequel il jouait. Il était toujours aussi beau, malgré ses quelques blessures sur son visage. Non. C’était mon petit frère, le mien. Il ne le toucherait plus.
Je me précipitais vers lui, et l’empoignais avec aisance pour le faire se relever. Puis nous quittions sa chambre.

- Mais... Axel, où allons-nous ?

- Viens, il faut partir ! J’ai déjà préparé notre sac. Vite !

- Mais… Père et mère…

- Non, viens ! Il faut partir !

Je l’empoignais encore par la main, une fois le lourd sac sur mon dos. Celui avec de petits animaux au dessins simplets mais mignons, qu’Even avait eu à son anniversaire. Il servirait encore, une dernière fois, si on arrivait à s’en sortir. On était presque sortis de la maison, lorsque les yeux d’Even m’arrêtèrent. Ses yeux si clairs comme de l’eau, qui laissaient tout paraître. Il semblait si apeuré. Je fus obligé de m’arrêter, pour le prendre contre moi, et m’agenouiller pour me mettre à son niveau.

- Ev’… Tu me fais confiance, pas vrai ?

- Je… Oui, mais Axel… Où…

- Loin d’ici. Tu comprendras plus tard, là nous n’avons pas le temps. Tu as vraiment confiance en moi ?

Il acquiesça timidement, mais ses yeux ne mentaient pas. Il était sincère. Je le serrais encore une fois, puis serra sa main de nouveau.

- Alors viens. Nous devons nous enfuir. Cet endroit n’est plus pour nous.

Et nous quittions en courant la maison. Ils ne nous virent même pas quitter la maison. Ou alors ils l’ignorèrent.
De toutes façons cette maison tombait en ruine. Ce qu’il y avait à l’intérieur aussi.

_____________

C’est de cette façons que nous devînmes orphelins, mon frère et moi. Il n’avait que 7 ans, je n’en avais à peine 14.
Et nous étions à la rue.

Malgré ça, nous eûmes une période de repos, même si elle ne dura que trois ans. C’était cette vieille femme, rencontrée un jour où il pleuvait encore. Elle ne nous posa aucune question, sans doute avait-elle déjà rencontrée des orphelins avant nous. Nous ne devions pas être les premiers.
Je ne sais même pas pourquoi je l’ai suivie. Sans doute parce que j’étais épuisé, sans doute parce qu’Even menaçait de claquer à chaque minute. Déjà, c’est moi qui serrait ma main, il n’était même plus capable de serrer la mienne, il était encore plus faible, encore plus blessé. Il ne parlait plus.
J’avais si peur d’avoir aggravé la situation.

Elle s’appelait Maria. J’avais vraiment peine à croire qu’elle était japonaise comme nous. Enfin, comme moi.
Je repensais souvent à ce qui nous avait fait quitter la maison. Pire, j’en rêvais toutes les nuits, ne trouvant le repos qu’au petit matin lorsque le soleil se levait. Lorsque Even commençait à s’éveiller, et attrapait ma main pour mieux me serrer.


Il s’en était enfin rendu compte, après deux ans de vie. Il avait enfin comprit que ce n’était pas normal qu’Even ai des yeux et des cheveux si clairs pour un japonais, même si ma mère est anglaise. Il avait enfin fait le rapprochement avec cette journée, où ma mère avait prétexté en bafouillant qu’il ne s’était rien passé en Angleterre avec son ancien meilleur ami, lorsque il avait sentit sur elle l’odeur d’un autre.
Pourtant, Even était né, neuf mois plus tard.
Dès lors, ce superbe bébé ne fut plus son fils. Il devînt l’objet de sa colère, l’objet sur lequel se défouler lorsque rien n’allait. Le couple s’était brisé, mais financièrement, il se devait de rester uni. On recevait pourtant une éducation parfaite, en plus des coups portés à Even. Et moi… impuissant que j’étais, ma rage n’était pas à l’égal de mon pouvoir. J’attendais le bon moment.
Et nous enfin sommes partis de cet enfer plusieurs années après.


Je ne m’étais pas rendu compte qu’elle était si vieille. C’est Even qui l’a trouvée, alors qu’il l’a croyait endormie sur le canapé. J’ai rapidement tâché de lui arracher cette vision des yeux. Mais nous n’avons pas pu rester plus longtemps dans cette maison. Nous avons fuis, encore.
Le lendemain matin, nous étions orphelins de nouveau.

________________________________

- Even ! Cours, les revoilà !

Jamais. Ils n’auraient jamais mon frère.

- Cours !! Là, grimpe ! Vite !

Il s’écorchait les mains, les genoux, mais grimpait avec la force du désespoir. J’étais content malgré tout de voir combien il s’était endurcit depuis que nous vivons dehors. Il n’a que dix ans, et pourtant… il subit toutes les situations sans se plaindre. Remarque, il n’a jamais été très bavard, même étant enfant.

- Plus haut ?

Il me regardait. Ses cheveux étaient sales, ses joues noircies. Seul son regard restait aussi pur et clair. Mais plus il grandissait, plus il devenait beau. C’était mon frère, il n’appartenait qu’à moi. Je le préserverais de tout ça, toujours.

- Oui, plus haut. Grimpe toujours plus haut, personne ne doit pouvoir nous atteindre.

C’est ainsi que nous atteignîmes les toits, un jour d’automne. Nous avons trouvé les autres, nous nous sommes unis à Herts. Puis nous ne sommes jamais redescendus.
Hormis ce jour là.

Il pleuvait tellement, les toits étaient de plus en plus glissants. Je tombais, glissais, mais me relevait à chaque fois. Il me fallait fuir, le plus vite possible. J’avais dix-sept ans maintenant, pourquoi les intéressais-je ?! Non… Ceux-là n’étaient pas chasseurs d’enfant. Ils appartenaient à un autre groupe. Si… C’était des poursuivants.

- Vous changez de proie à présent ? Laissez-moi !!

J’eu presque réussit à m’en sortir. Je les avais semés, ces ennemis. Je nous avait sauvés. Mais il a fallut que ce toit soit trop glissant, à ma réception après mon envol. Ma cheville émit un bruit sourd, dur, horrible. Cassée ? Je ne sais pas, je tombais du toit. Je n’entendis même pas le bruit de ma chute. Peut-être n’étais-je pas tombé, encore ? Les toits sont hauts. Je n’entendais plus rien. Simplement mon nom, prononcé une dernière fois, peut-être murmuré ou crié. Ou alors je le lu sur ses lèvres, tout simplement. Sur ses lèvres qui tremblaient maintenant, alors que ses yeux restaient toujours aussi clair malgré l’eau qu’ils déversaient. Il était là, là-haut, sur un autre toit, presque pendant dans le vide, me regardant tomber, impuissant, une simple main pâle tendue vers moi. Avait-il essayé de me rattraper ? Je ne savais pas qu’inconsciemment, je m’étais autant rapproché de notre cachette. Non… Je ne voulais pas qu’il me voie. Pas alors que je suis en train de l’abandonner, tombant toujours de ce foutu toit.
Non… ne pleure pas Even. Je ne vais pas mourir… Je te rejoindrais… Bientôt. Ce tatouage que je t’ai fait, le même que le mien, tu sais ce qu’il signifie, pas vrai ? Que sous un même ciel, nous serrons toujours réunis, toujours.
Je t’aime…

Je les avais peut-être criés, ces mots. Peut-être les avait-il entendu. Je ne me souviens plus.
Je sais juste que je tombais, encore et encore. Jusqu’à percuter le sol.

_____________________________________________

_____________________________________________


Cela faisait cinq ans. Cinq ans que j’évoluais seul sur les toits. J’avais rejoint Diamonds à présent, je ne supportais plus de rester à Hearts. J’y étais partit, gardant seulement la peluche qu’un jour mon frère m’avait trouvé dans la vieille cave remplie de jouets, et le sac à dos crasseux de notre ancienne vie.
Depuis, j’étais devenu un fugitif, en plus d’être un Orphelin. J’avais 15 ans maintenant, mais j’étais plus seul que jamais.
Et à présent, je passe ma vie à sauter de toit en toit, seul. Je sais qu’un jour Axel reviendra, je n’attends que ça. Je sais que la guerre cessera, qu’on pourra redescendre un jour. Je sais que le monde changera, un jour. Qu’il deviendra aussi beau que le Paradis d’Adam et Eve.

Even, 15 ans. Entouré d’une fausse lueur d’espoir, réellement perdu dans l’obscurité des hauts toits de Diamonds.


RP effectués :


Comment êtes vous arrivés sur Yokkai ? Par un top-site.
Avez-vous lu le règlement ? Ouip : *^*
Et le contexte ? L’histoire était superbe o_o Alors.. Non, je ne l’ai pas loupée !


( Bon... J'sais pas si ça vous conviendra .__. Dites moi si quelque chose doit être rectifié ! )


Dernière édition par Even le 11/11/2009 15:31:53; édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: 08/11/2009 17:18:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Innocence Takahashi
Orphelin

Hors ligne

Messages: 218
Innocence
Âge: 15
Résidant: Diamonds
Armes de prédilection: Aucune
Tendance: Ambi, mais plus souvent Uke

MessagePosté le: 09/11/2009 07:44:41    Sujet du message: Even Répondre en citant

Bonjour cher orphelin.

*croise les doigt*

Alors avant toute chose, je vous souhaite la bienvenue sur ce monde désolé qu'est Diamonds. C'est une exquise surprise de trouver enfin, un autre orphelin parcourant ces toits miteux.

Mais je m'égare, venons en au fait, votre fiche. Je n'ai, pour ma part, absolument rien à vous dire, c'est parfait, le langage est percutant et travaillé, en bref un style. L'histoire de ce cher Even à juste ce qu'il faut de tragique, pour moi c'est une fiche que je valide avec grand plaisir. J'attends néanmoins l'avis de ma collègue, mais je soupçonne que pour une fois nous serons d'accord.

Un tasse de thé ?
_________________
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Even
Orphelin

Hors ligne

Messages: 40
Âge: 15 ans.
Résidant: Diamonds
Armes de prédilection: Rien. Il ne se défend qu'avec son corps.
Tendance: Inconnu.

MessagePosté le: 09/11/2009 13:33:45    Sujet du message: Even Répondre en citant

Enchanté cher Orphelin =)

Oh, je suis vraiment rassurée que ce premier avis me soit favorable, vraiment ! J'avais un peu peur, à vrai dire ._.

Aie, oui, du tragique. A vrai dire, j'ai une préférence pour ce qui est tout beau tout rose, et j'idôlatre les happy end. Mais, sur un forum comme celui-ci... ce serait une belle farce. Alors je m'adapte. Et je dois dire que j'étais bien inspirée pour l'histoire. Je l'ai écrite d'un seul bloc hier, c'est dire.
Enfin... Il ne me reste plus qu'à attendre l'autre validation, alors. Mais merci Innocence

Et... Ah, du thé ? Pourquoi pas <3
Revenir en haut
Jester
Orphelin

Hors ligne

Messages: 1 708
Jester
Âge: 19 ans
Résidant: Hearts
Tendance: Ambi, uke selon les prétendants.

MessagePosté le: 09/11/2009 20:00:44    Sujet du message: Even Répondre en citant

Et le messie arriva nimbé de Lumière...

*bam*
Pas de problème pour moi non plus :3 l'histoire se lit vraiment bien ! J'ai juste eu un léger tic au niveau des "domestiques" de la famille, mais une simple modification suffira, tu es dors et déjà des nôtres !

Je n'aurais qu'une question, du sucre avec ton thé cher enfant ?
_________________
Revenir en haut
Even
Orphelin

Hors ligne

Messages: 40
Âge: 15 ans.
Résidant: Diamonds
Armes de prédilection: Rien. Il ne se défend qu'avec son corps.
Tendance: Inconnu.

MessagePosté le: 09/11/2009 23:08:33    Sujet du message: Even Répondre en citant

Hmm... Je pense m'être mal exprimée. Alors, "domestiques" il n'y a plus, de toutes façons l'importance était quasi-nulle x)

Sinon, un grand merci pour cette validation tant attendue ! J'avais la crainte d'avoir fait quelque chose de travers. Me voilà rassurée


*tend les mains vers la tasse de thé*

Du sucre ? C'est si gentiment proposé.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: 22/09/2017 20:03:58    Sujet du message: Even

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Yokkai Index du Forum -> Pré-RP -> Fiches Validées -> Orphelins Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com