Yokkai Index du Forum
Yokkai
.: La ville des Orphelins :.
 
Yokkai Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Le rouge et le noir ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Yokkai Index du Forum -> Yokkai - Centre -> Le bar des Poursuivants - Ace
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Riku
Poursuivant

Hors ligne

Messages: 14
Âge: 26 ans
Résidant: Ace
Armes de prédilection: katana
Tendance: Seme

MessagePosté le: 16/08/2010 23:34:10    Sujet du message: Le rouge et le noir Répondre en citant

(un peu court, désolé)


Ace, 00h37


La bâtisse illuminait d'orange et de rouge les alentours, un peu à l'écart. Il y avait quelques lanternes tout ce qu'il y a de plus asiatique et des néons vieillissants. Il y avait toujours un peu de monde par ici. Le bar était comme un port d'attache pour les poursuivants. Un endroit où se reposer, s'armer et surtout, se donner du bon temps. C'était la raison pour laquelle Riku était là ce soir. Le jeune homme rentrait tout juste d'une partie de chasse agréablement menée. Ses vêtements en portaient l'écarlate signature. Le poursuivant adorait pouvoir arborer le sang sur son propre corps. En haut, il n'y avait pas beaucoup de vermeil. A part le sang. En bas, seul le sang était d'un rouge aussi beau. Lorsqu'il commençait à couler, il était d'un rouge brillant et vif. Puis, petit à petit, il s'assombrissait pour former une teinte bordeaux puis presque marron. Seul le sang passait par tous les rouges.

Le poursuivant entra donc dans le bar, saluant négligemment le personnel. Il s'assit et commanda une bière. Il n'était pas aussi normal que ça, mais cela faisait bien un moment maintenant qu'il était chasseur. Il avait même commencé avant ses 22 ans. Alors on pouvait dire sans se tromper qu'il était un peu blasé par sa vie. Il avait même ses petites habitudes maintenant. Comme boire une bière après le boulot en fumant une cigarette à Ace. Ensuite, il commanderait un autre verre en attendant qu'il arrive. Sur le fond, Riku n'était pas vraiment pour ou contre qu'on vende son corps ainsi. Mais tout homme a besoin d'un peu de plaisir charnel. Ça le faisait sourire de penser ainsi alors qu'il n'était pas normal. Au fond, peut-être était-il l'un des plus normal sur les toits, orphelins et poursuivants confondus.

Parmi ses petites habitudes, le poursuivant visitait régulièrement Ace pour l'un de ses ''employés''. Bien entendu, s'il n'était pas là, il allait voir ailleurs. Peu importait qui le soulageait. Mais celui-là était un peu différent. Peut-être parce qu'il n'avait pas ce regard mi-dégouté mi-résigné des autres prostitués. Tous ces petits orphelins qui avaient honte de vendre leurs corps ainsi, au prix de la sécurité. Celui-là agissait presque avec défi. Il semblait toujours sûr de lui. Il allait même draguer de sa propre initiative les poursuivants en manque de sexe. Était-ce pour l'argent, en plus de la sécurité ? Il n'avait pas l'air d'être de ceux qui accordent de l'importance à la monnaie. De toutes façons, où l'aurait-il utiliser ?

Riku entamait son second verre, scrutant plus ou moins l'escalier d'où descendait d'ordinaire son favori.

(edit : pub de m**** ! ça casse tout é_è)


Dernière édition par Riku le 24/08/2010 11:49:07; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité





MessagePosté le: 16/08/2010 23:34:10    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Leaf
Orphelin

Hors ligne

Messages: 73
Âge: 18 ans
Résidant: Diamonds
Armes de prédilection: Une dague
Tendance: Ambi

MessagePosté le: 17/08/2010 01:14:48    Sujet du message: Le rouge et le noir Répondre en citant

[Je ne trouve pas ça excessivement court ! Et puis c'est bien écrit, c'est la qualité qui compte pas la quantité, enfin je trouve... / Et oui les pubs c'est la m**** ! TwT / Finalement je t'ai répondu plus tôt que prévu car ça m'inspirait beaucoup, seulement il est deux heures du matin passé alors j'espère que je n'ai pas fait trop de fautes, j'en suis désolé d'avance si c'est le cas, j'ai essayé de vérifier un maximum. ^^']

C’est à environ 18h qu’arriva Leaf à Ace après plusieurs heures de repos bien méritées, tout du moins selon lui. Quelques heures s’écroulèrent le temps que celui-ci ne se repose à nouveau et prenne une douche, ce qui lui était autorisé du fait qu’il possédait une chambre à Ace, c’était un accord avec le gérant, du moment qu’il ne mettait pas la pagaille et ne se faisait pas capturer par un tiers. Leaf profitait de ce luxe sans gêne, utilisant le savon qui lui était fournis ainsi que les luxueuses serviettes à sa disposition, les draps et le lit dans lequel il pouvait se prélasser dès qu’il en avait l’occasion. Leaf n’avait que faire de tout ça, il n’en avait pas forcément besoin pour vivre, mais en profitait tout de même car il considérait que c’était meilleur pour sa clientèle qui en demandait toujours plus, et puis il voulait être en forme, ce métier était fatiguant et sa vie également. Une fois sa douche achevée, Leaf enfila un pantalon de cuir orné de bretelles noirs qu’il déposa sur ses épaules nues, préférant rester torse nu non seulement en vue de la chaleur de ces jours-ci mais en plus pour mieux appâter les clients.

Pourtant Leaf savait que cette nuit était réservée à Riku, comme prévu, un poursuivant qu’il côtoyait depuis déjà quelques temps, ce qui était rare pour Leaf d’avoir un client régulier. Mais Riku revenait souvent tard dans la nuit, ou plutôt tôt dans la matinée, alors si Leaf avait pu avoir un client avant lui ceci l’aurait bien arrangé pour passer le temps, mais rien ne se produisit. Il n’y avait pas encore assez de monde à Ace, les poursuivants travaillaient de plus en plus tard ce qui valait à Leaf de dormir souvent toute la journée. Non seulement c’était mauvais pour ses affaires mais aussi pour sa peau car cela signifiait qu’ils attrapaient de plus en plus de proies.

Soit, Leaf passa sa soirée sur sa fenêtre à méditer et vers 22h coiffa ses cheveux pour qu’ils soient plus soyeux et surtout démêlés, lui qui aimait bien les tripoter lorsqu’il s’ennuyait, il arrivait souvent qu’il s’emmêle finalement les cheveux lui-même. Il lui vint alors une idée un peu tordue en tête… sur la commode de sa chambre avait été entreposé du maquillage bas de gamme par le gérant, celui-ci pensant peut-être qu’être prostitué signifiait également se couvrir de hauts apparats. Pour autant Leaf était quelqu’un de plutôt discret ce qui était souvent un avantage non seulement pour lui mais aussi pour les clients qui souhaitaient passer inaperçues. Leaf se saisit du maquillage et – probablement parce qu’il n’avait rien d’autre à faire, il n’aimait pas vraiment se maquiller, il trouvait ça totalement inutile – commença à se cerner les yeux de noir. Il ne fit que cela, ce qui lui donnait un air encore plus sombre et cadavérique à cause de sa peau pâle et de ses yeux et cheveux déjà noirs.

Aux alentours de 23h30, Leaf finit par s’endormir sur son lit et oublia totalement la notion du temps, se réveillant seulement à minuit et quart. Au moins il pouvait être fier, il était désormais en pleine forme et paré pour recevoir Riku. Il passa un instant dans l’étroite salle de bain pour se rafraîchir, enfila ses Rangers détachées par-dessus son pantalon et se munit d’un Borsalino, chapeau de feutre souple, un peu vieillit par le temps, qu’il déposa sur sa tête. Leaf semblait prêt et sortit une cigarette d’un tiroir de la table de nuit, qu’il alluma ensuite avec une allumette usagée. Il tira une fois sur sa cigarette et ouvrit la porte de sa chambre pour en sortir. Il la referma avec précaution puis descendit les escaliers avant d’apercevoir Riku qui buvait comme à l’accoutumée son deuxième verre de bière. Il traversa le bar en attirant quelques regards sur lui, certains envieux, d’autres dégoûtés, qu’importe il s’en fichait pas mal. Leaf se dirigea vers Riku et une fois arrivé à son niveau tira à nouveau sur sa cigarette.

- B’soir.

Il sourit légèrement, Leaf n’avait pas pour habitude de sourire, disons qu’il jouait plutôt bien la comédie, les sourires sincères étaient rares pour lui depuis qu’il menait ce train de vie. Non pas qu’il était réellement malheureux, il s’en sortait plutôt bien pour un orphelin quand bien même il était démunit, simplement il demeurait neutre et n’était ni passionné ni dégoûté de la vie. Un fantôme, un cadavre, une âme perdue aurait exactement la même expression. Il errait, toujours en attente de quelque chose.

- J’espère ne pas vous avoir trop fait attendre, je m’en voudrais si c’était le cas...

Leaf s’assit à côté du poursuivant et éloigna la cigarette de ses lèvres pour approcher son visage de celui de Riku. Il n’était plus qu’à quelques centimètres de ses lèvres et murmura.

- Je saurai me faire pardonner comme il se doit... si vous en payez le prix.

Un sourire se dessina à nouveau sur le visage de Leaf, mais là encore il n’avait rien d’un véritable sourire. Et quand bien même s’en fut un, il transpirait l'obscénité.
_________________
You'll be a lover in my bed,
And a gun to my head. ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Riku
Poursuivant

Hors ligne

Messages: 14
Âge: 26 ans
Résidant: Ace
Armes de prédilection: katana
Tendance: Seme

MessagePosté le: 20/08/2010 12:53:01    Sujet du message: Le rouge et le noir Répondre en citant

[ok tant mieux alors ^^'']


Riku n'était pas quelqu'un de particulièrement asocial, mais tous ici savaient qu'il détestait être déranger à ce moment précis. Plus encore si c'était pour des futilités, ce qui composait l'essentiel des conversations et centres d'intérêts du poursuivant lambda. C'est pour cela que lorsqu'il traînait au bar d'Ace, aucun de ses collègues n'abordaient le poursuivant aux cheveux rouges.

Il avait déjà bu la moitié de son verre et usé une cigarette lorsque Leaf se montra. C'était à peine plus tard que d'ordinaire alors le poursuivant ne releva pas. Riku observa son amant d'une nuit, si ce qualificatif était approprié lorsqu'il n'y avait en tout et pour tout que le physique. Le jeune garçon descendit nonchalamment les escaliers, ses cheveux noirs flottant sous un chapeau de feutre. Cette nuit-là, il n'avait paré son joli corps que d'un pantalon en cuir et de bretelles, noires, qui tranchaient sur son torse nu et blanc. Riku eut un mince sourire, amusé. Leaf devait savoir qu'il était terriblement désirable ainsi et une grande partie de l'assistance se délectait de ce spectacle.

Le garçon traversa la salle, sa cigarette à la main, jusqu'à être près de son client. Il tira une bouffée, de façon presque provocante, et le salua avec un mince sourire.

- B’soir.


Riku posa son verre sur le bar avant de lui répondre avec le même demi-sourire.

«Bonsoir Leaf.»

C'était une façon de marquer le début de ''leur'' nuit. Le garçon poursuivit :

- J’espère ne pas vous avoir trop fait attendre, je m’en voudrais si c’était le cas...


Riku ne cilla pas lorsque le jeune homme se hissa sur la chaise près de lui et approcha son visage fin vers le sien, jusqu'à n'être qu'à quelques centimètres. Le garçon éloigna sa cigarette et avec un sourire teinté de perversion continua ainsi :

- Je saurai me faire pardonner comme il se doit... si vous en payez le prix.


Le sourire du poursuivant s'élargit. Ce Leaf et toutes ses promesses, lui qui avait les mains aussi vides que l'avenir. Il dit d'un air amusé :

«Tu me vouvoie toujours ?»

On pourrait comprendre que le poursuivant sous-entendait ''après ce qu'on déjà fait'' mais en vérité Riku n'aimait simplement pas les règles de la ''bonne société''. Il s'efforçait d'être correct avec ses supérieurs, mais abandonnait vite les usages après plusieurs rencontres avec une même personne. Heureusement, beaucoup de poursuivants étaient comme lui. Ne demeuraient que quelques orgueilleux qui se croyaient dignes de respect sous prétexte qu'ils étaient poursuivants. Ceux-là étaient les mêmes qui riaient des prostitués avec qui ils prenaient du bon temps, les soumettant avec vulgarité.

Riku s'abstint cependant de répondre immédiatement à la déclaration de l'orphelin et détailla le visage sans imperfections de l'adolescent. Son regard gris foncé s'arrêta un moment sur la bouche rose et son sourire obscène. Il savait vraiment attiser son désir. Puis il remonta le long des joues lisses d'un blanc laiteux jusqu'à son front rayé de noir par ses cheveux. Il redescendit le long de l'arrête du nez avant de planter son regard dans ces pupilles noirs qui le défiaient à demi, ces cils qui les bordaient et...Le sourire du poursuivant s'effaça, ne laissant qu'un léger étonnement.

«Tu t'es maquillé ?»


La voix de Riku n'avait pas été aussi sobre qu'il avait voulu, laissant transparaître sa désapprobation. Leaf en effet avait posé un trait sombre autour de ces yeux déjà couleur ténèbres. Cela avait aussi son charme, mais le poursuivant exécrait le maquillage, attribut si féminin à ses yeux. Riku se tourna vers le bar, montrant son profil à l'adolescent. Il tira une bouffée de sa propre cigarette, avant de tourner son visage froid vers l'orphelin.
Revenir en haut
Leaf
Orphelin

Hors ligne

Messages: 73
Âge: 18 ans
Résidant: Diamonds
Armes de prédilection: Une dague
Tendance: Ambi

MessagePosté le: 21/08/2010 10:45:57    Sujet du message: Le rouge et le noir Répondre en citant

« Bonsoir Leaf. »

C’est ainsi que commençait la soirée de Leaf, par un simple bonsoir de son client, qui semblait l’avoir attendu presque avec impatience. Ce détail lui faisant bien évidemment plutôt plaisir. La discussion battait son plein et le poursuivant se permit de mettre un point qui pour lui semblait clair.

«Tu me vouvoie toujours ? »

Il est vrai qu’après tout ce qu’il s’était passé, le vouvoyer était presque insensible de sa part, mais il n’aimait pas se rapprocher des gens, et en particulier de ces horreurs de poursuivants. Simplement son client désirait qu’il le tutoie, alors il pouvait bien lui faire plaisir, le client est roi après tout. Il retint un soupire en serrant les dents et s’exécuta pour le plus grand plaisir de son maître de nuit.

« Excuse-moi... si tu en payes le prix donc. »

Leaf continua de fumer sa cigarette tout en observant de long en large le bar afin de repérer les gens qu’il connaissait ou non. Ce n’est que peu après qu’il remarqua que le poursuivant avait les yeux rivés sur lui et le détaillait comme s’il était une bête de foire. Après tout, il n’en était pas loin. Le poursuivant s’arrêta un instant sur les yeux de Leaf et prit apparemment un air mécontent, fronçant les sourcils et haussant la voix plus qu’il ne l’aurait du.

« Tu t'es maquillé ? »

Evidemment cette phrase sonna comme un reproche aux oreilles de Leaf qui écrasa sa cigarette terminée dans un cendrier situé sur le comptoir.

« En effet je me suis maquillé, un problème m’sieur ? »

Il avait dit ça d’un air de défis, il savait de toute façon que Riku était là juste pour son corps alors pourquoi s’attarder sur des détails aussi futiles ? Et puis Leaf croyait lui faire plaisir, ces vieux pervers aiment bien les déguisements un peu osés habituellement, et il était pourtant resté plutôt sobre. Il retint à nouveau un soupire et regarda le poursuivant.

« Si ça ne te plait pas je peux l’enlever, ça ne prendra pas longtemps, j’ai juste à monter dans ma chambre, je reviens... »

En fait Leaf n’attendit même pas la réponse de Riku et remonta directement dans sa chambre, ouvrant la porte et déposant son chapeau sur la commode.

« Et merde... »

Pour lui c’était une gaffe à ne pas refaire. Il alla dans son étroite salle de bain et enleva tant bien que mal le maquillage qui était sur ses yeux, puis se recoiffa. Il se revêtit de son chapeau et sortit en vitesse de la chambre pour descendre rapidement les escaliers et ne pas faire attendre son client. Ni une ni deux il sauta sur le tabouret et sourit à nouveau à Riku qui semblait avoir été pris de court.

« Est-ce que c’est mieux comme ça ? Tu es satisfait ? »

Leaf savait exactement comment satisfaire ses client et connaissait les manières de s’y prendre, chaque client était différent et il fallait faire avec. Mais Riku ne semblait pas si difficile à satisfaire, il suffisait qu’il reste lui-même et qu’il le provoque un peu pour le mettre dans l’ambiance, rien de très compliqué. Il posa doucement sa main sur la cuisse de Riku.

« Alors, où va-t-on ce soir ? »
_________________
You'll be a lover in my bed,
And a gun to my head. ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Riku
Poursuivant

Hors ligne

Messages: 14
Âge: 26 ans
Résidant: Ace
Armes de prédilection: katana
Tendance: Seme

MessagePosté le: 24/08/2010 11:53:33    Sujet du message: Le rouge et le noir Répondre en citant

Après que Riku ait relevé le fait qu'il le vouvoyait, Leaf répondit un peu rapidement, mais avec amabilité :

« Excuse-moi... si tu en payes le prix donc. »

Riku sourit intérieurement. Ce garçon était doué pour ne pas montrer ce qu'il pensait vraiment. A chaque fois, le poursuivant se demandait si cet orphelin qui vendait son corps avait le même dégoût que ses congénères. Il était difficile de le croire quand on voyait la façon avec laquelle il s'exécutait à chaque fois, ne se gênant pas pour aguicher des clients lors de ses soirées trop calmes et exprimant son plaisir ou son déplaisir aussi naturellement. D'ordinaire, Riku ne réclamait jamais rien de particulier. S'il venait à Ace, c'était à la fois pour se détendre dans la chair et satisfaire ses pulsions sexuelles...En somme, comme tous les autres poursuivants, à la différence qu'il ne demandait que l'acte point. Pas de jeux de mauvais goûts. Juste ce qu'il y avait à faire.

Lorsque Riku avait vu le maquillage qui accentuait le regard du garçon, il n'avait pu s'empêcher de le réprimander sous forme de question. Ça avait été plus fort que lui. Tout comme il ne pouvait s'empêcher par la suite de fixer froidement l'objet de son désir. C'était une drôle de sensation. Son esprit était glacé et méprisait soudain le jeune garçon pour s'être conduit ainsi alors que son corps brûlait de commencer ce pour quoi ses jambes l'avaient porté jusqu'ici. Leaf ne se démonta pas, cela dit. Il écrasa sa propre cigarette.

« En effet je me suis maquillé, un problème m’sieur ? »


Riku ne répondit pas, maintenant le garçon sous son regard lourd de reproches. Beaucoup d'autres à sa place aurait frappé ce garnement qui osait être aussi irrespectueux. Riku se contenta de retenir sa frustration grandissante et sa colère. Ça l'énervait que Leaf, dont il appréciait les faveurs, se soit peint le visage ainsi. A présent, Riku ne voyait plus que ce trait noir autour ses yeux. Des yeux qui semblait énervé et signifiait un air de défi.

« Si ça ne te plait pas je peux l’enlever, ça ne prendra pas longtemps, j’ai juste à monter dans ma chambre, je reviens... »

Le garçon se leva et remonta aussi vite qu'il était venu. Riku n'eut même pas le temps de le retenir, aussi se contenta-t-il de l'observer, lui et ses cheveux noirs qui tournaient les talons. Il termina son verre avant de se passer une main dans ses mèches rouges. Il s'en voulait un peu d'avoir réagi de manière aussi...brutale. Cela dit, dans cet endroit, c'était lui qui dominait. Leaf n'était qu'un orphelin misérable qui vendait son corps. Il devait donc être traité comme tel. Le poursuivant leva les yeux lorsque ce dernier redescendit les escaliers. Il avait fait vite, tellement qu'il était déjà assis près de Riku qui ne put s'empêcher d'être surpris par le peu d'attente qu'il avait eu. Le poursuivant se reprit cependant.

« Est-ce que c’est mieux comme ça ? Tu es satisfait ? »

Leaf souriait à nouveau, comme si rien ne s'était passé. Riku décida d'en faire de même. Le garçon posa alors une main sur sa cuisse.

« Alors, où va-t-on ce soir ? »

Le poursuivant fit de son mieux pour ne pas réagir. Il réfléchit un instant. Il ne voulait pas aller quelque part spécialement, mais peut-être fallait-il quand même satisfaire Leaf. Riku savait qu'il n'avait pas à se faire pardonner ni quoi que ce soit, mais il se sentait mal d'avoir réagi ainsi juste pour un maquillage au fond très discret. Il savait parfaitement pourquoi il avait fait ça, cela l'énervait davantage. Il finit par regarder Leaf à nouveau, dont les yeux étaient à présent cernés de rougeurs légères. Il avait dû frotter pour enlever le trait noir précédent. Riku tenta de prendre un air plus amical, bien qu'il n'y ait rien d'amical entre un poursuivant et un orphelin, aussi proche soient-ils physiquement. Tout en réglant l'addition, il dit d'une voix neutre.

«On va rester ici pour ce soir. Si tu me satisfait comme tu me l'as promis, tu ne regretteras pas.»

Riku savait que ces mots n'étaient en rien réconfortant ni positif pour un prostitué. Il tenta de faire un compromis. Cette soirée ne se passait pas comme d'habitude. Riku était las de tout ces obstacles à une vie tranquille.

«Mais si tu veux aller quelque part en particulier, dis-le moi. Ace n'est pas très grand de toutes façons.»


C'était une façon de dire : où veux-tu donc aller ? Or d'ici tu seras un orphelin comme les autres et on t'attrapera.
Revenir en haut
Leaf
Orphelin

Hors ligne

Messages: 73
Âge: 18 ans
Résidant: Diamonds
Armes de prédilection: Une dague
Tendance: Ambi

MessagePosté le: 26/08/2010 18:33:37    Sujet du message: Le rouge et le noir Répondre en citant

[J'aime notre rp ! ^_^]


Après sa proposition, Leaf fut étonné de voir que Riku restait perplexe et réfléchissait à quelque chose. Il ignorait quoi, mais il était certain que ça lui paraissait improbable que Riku ne pense à sa sécurité, il devait plutôt réfléchir à un endroit où tous ses fantasmes pourraient débouler si rapidement qu’ils en finiraient tous les deux épuisés et comblés. Mais non, ça n’était pas le cas, Riku pensait bel et bien à sa sécurité, ce qui était plutôt étonnant pour un Poursuivant puisque habituellement ils se fichaient de l’Orphelin et privilégiaient l’endroit de leur désir.

« On va rester ici pour ce soir. Si tu me satisfait comme tu me l'as promis, tu ne regretteras pas. »

Avait-il si peu le goût du risque ? Leaf trouvait que cela avait quelque chose d’ennuyeux de rester toujours au même endroit, de faire les mêmes choses, pour le même prix, et de surcroit avec le même Poursuivant… tant de similitudes entraînaient une routine perpétuelle que Leaf n’appréciaient pas vraiment, il aimait le changement et le renouveau, quoi qu’il appréciait la compagnie de Riku car d’une certaine façon il lui montrait du respect et n’était pas violent. Mais il devait cependant respecter le souhait de son client plus que tout autre chose donc il se résolu à répondre.

« Comme tu voudras. »

Il était pour ainsi dit un peu déçu par le manque d’originalité de Riku mais ne le montrait pas, après tout un lit était plutôt confortable alors ça lui éviterait d’innombrables crampes une fois l’acte terminé. Dans son malheur, il estimait qu’il avait de la chance, mais pour lui c’était impossible que Riku ait fait sa pour lui, il l’avait fait pour sa propre petite personne douillette qui voulait simplement faire son affaire et ensuite s’en aller. Leaf était loin de se douter qu’en réalité il avait tord.

« Mais si tu veux aller quelque part en particulier, dis-le moi. Ace n'est pas très grand de toutes façons. »

Riku n’avait pas changé d’avis pour autant, mais il prenait en compte celui de Leaf ce qui l’étonna à première vue, sans pour autant qu’il ne laisse ce sentiment paraître. Leaf hésita un moment, était-il réellement bon de sortir d’ici alors qu’il était Orphelin ? Même s’il se prostituait auprès des Poursuivants, en dehors d’ici il était certain de ne pas avoir un quelconque traitement de faveur… même pas de la part de Riku. Qu’est-ce qui pouvait réellement lui garantir que Riku ne disait pas cela pour le provoquer, le pousser à sortir, lui voler son corps pour ensuite le livrer au Poursuivants ? Il ne pouvait faire confiance en personne… même s’il l’aurait souhaité.

« Non… ça ira nous pouvons rester ici. »

Leaf esquissa un sourire et lui massa doucement la cuisse avec son pouce, s’attardant parfois vers l’entrejambe. Il pencha légèrement la tête et vint lécher les lèvres de Riku avant de lui chuchoter.

« Alors, on monte ? »

Il descendit de son tabouret et attrapa la main de Riku afin de le trainer vers l’escalier, quelques regards se posant sur leur passage. Leaf amena Riku à l’étage et le fit entrer dans sa chambre, prenant bien soin de refermer à clef derrière eux. Il avait fait attention à ce que la pièce ne soit ni trop sale ni trop mal rangée pour accueillir son client, il leur devait au moins ça. Rangeant quelques affaires dans la commode à l’entrée de la pièce il dit à Riku.

« Que veux-tu faire ce soir ? Tu as une préférence ? »

Leaf se tourna vers Riku et s’appuya contre la commode, attendant sa réponse avant de passer à l’action.
_________________
You'll be a lover in my bed,
And a gun to my head. ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Riku
Poursuivant

Hors ligne

Messages: 14
Âge: 26 ans
Résidant: Ace
Armes de prédilection: katana
Tendance: Seme

MessagePosté le: 26/08/2010 22:26:20    Sujet du message: Le rouge et le noir Répondre en citant

[yes !Me too >w<]



« Comme tu voudras. »

Le regard de Riku flotta un instant sur le visage nonchalant de Leaf qui collait si parfaitement à ses paroles. Ses mots disaient qu'il se soumettait au choix du poursuivant, son visage était à la fois obéissant et marqué par l'ennui. C'est sûr, Riku n'était pas quelqu'un de très divertissant. Il était une personne assez simple, au fond. Leaf devait en avoir assez de tous ces pervers qui venaient ici, faisaient ce qu'ils avaient à faire, parfois avec quelques jeux douteux pour agrémenter le quotidien, puis repartaient à la chasse de ses congénères. Peut-être Leaf était déçu de rester là où il vendait son corps tous les jours. Il devait être déçu que Riku soit si ennuyeux.

Le jeune garçon ne montrait jamais vraiment ses sentiments, Riku le savait. Ils étaient semblables sur ce point. De loin, on avait l'impression que Leaf souriait pour de vrai et jouait aussi pour de vrai. Mais à force de venir, petit à petit, Riku avait finit par déceler cet air de défi au fond du regard sombre du garçon. Peut-être était-il le seul poursuivant à faire attention à ce genre de détails chez un prostitué. Mais Leaf cachait si bien ce qu'il ressentait, devenu maître dans l'art de se composer un masque que même aujourd'hui, Riku avait parfois du mal à voir la liberté que chérissait l'orphelin. Oui, peut-être vendait-il son corps, sacrifiant quelque part un peu de sa dignité, mais Leaf aimait sa liberté et n'hésitait pas à faire ces actes dégradants pour la garantir, au moins à l'intérieur de ce petit bar miteux. C'était ainsi que Riku voyait Leaf.

Le garçon fut vaguement étonné par la proposition de Riku. Il ne le montra pas mais vu son hésitation, le poursuivant pouvait le deviner. Il réfléchit un court instant.


« Non… ça ira nous pouvons rester ici. »
dit-il avec un sourire.

Riku le regardait l'air détendu, mais il ne pouvait ignorer la main de Leaf sur sa cuisse, qui entamait des caresses légères mais efficaces, se dirigeant lentement vers l'entrejambe du poursuivant. Il pencha la tête sur le côté avec soin, faussement innocent, puis s'approcha de Riku et lui lécha la lèvre inférieure, par jeu, avant de chuchoter :

« Alors, on monte ? »

Il ne laissait rien au hasard. Sans attendre de réponse, encore une fois, ce qui rendait Riku perplexe, il lui prit la main et l'entraîna jusqu'à l'escalier à travers toute la salle, attirant comme un aimant les regards envieux des autres. Riku n'était pas particulièrement gêné, tous savait ce pour quoi ils venaient ici, mais le poursuivant n'aimait pas se faire remarquer. Il suivit toutefois sans résister son partenaire d'une nuit, attrapant son arme au passage, un katana au manche tissé de fils écarlates.

Riku entra dans sa chambre et Leaf referma derrière eux. C'était une pièce de taille raisonnable, avec une toute petite salle de bain dans le fond, ce qui était un grand privilège mais Leaf était aussi une figure qui rapportait. C'était loin d'être la première fois que Riku mettait les pieds ici, mais à chaque fois il était étonné par le décor si réel. Quelques affaires en désordre, mais juste ce qu'il fallait pour qu'on s'y sente à l'aise. C'était un théâtre parfait pour ce qui s'y passait. Leaf connaissait vraiment son ''métier'' sur le bout de doigts.


« Que veux-tu faire ce soir ? Tu as une préférence ? »

Riku se tourna vers Leaf, qui s'était adossé sur une commode un peu branlante. Le garçon avait son air désabusé habituel, avec ses bretelles qui tranchaient si fort sur son torse immaculé. Riku sentait encore la main de Leaf dans la sienne et sur sa cuisse. Il posa son sabre. Comme c'était drôle. Leaf pouvait le tuer n'importe quand, lorsqu'épuisé Riku fermait les yeux, allongé sur les draps blancs. Le poursuivant sourit à cette pensée. Leaf était si désirable, adossé sur sa commode instable, ses bras blancs derrière lui, ses cheveux qui flottaient sur ses frêles épaules. Riku s'approcha lentement du jeune garçon et l'embrassa doucement. Douce nuit.

Le poursuivant savait que quoiqu'il faisait, Leaf ne protesterait pas. Il approfondit le baiser, tout en posant ses mains chaudes sur les hanches délicates du garçon. Puis il l'entraîna vers le lit, véritable scène de la pièce qui se jouait chaque soir dans cette chambre. Riku n'embrassait que Leaf parmi les prostitués orphelins qu'il rencontrait, mais ça ne voulait rien dire. Leaf était juste un niveau au dessus des autres. Il savait y faire et un baiser forcé qu'on vous donne avec un air dégouté n'est pas agréable du tout. C'est pour ça que seul Leaf qui ne rechignait à rien en recevait de Riku.

Le poursuivant fit s'asseoir Leaf sur le lit, avant de se redresser lui-même. Il se força à ne pas sourire.

«Ce soir, on ne fait rien de spécial, mais la normalité n'est pas toujours ennuyeuse tu sais.»

Il rejoignit Leaf sur le lit, plus très neuf il grinça sous le poids de Riku. Il l'embrassa de nouveau, plus langoureusement cette fois-ci, passant sa main droite dans son cou, jouant avec ses mèches noir corbeau qui le narguaient depuis tout à l'heure. En l'embrassant la première fois, Riku avait fermé les yeux, mais cette fois il les garda à moitié ouverts. De son autre main, il fit tomber une des bretelles de Leaf. Il ne voulait pas aller trop vite, pour mieux savourer son plaisir, mais son entrejambe ne serait peut-être pas de son avis, son désir de faisant de plus en plus pressant au bout de quelques caresses seulement. Riku sentait le pouls de Leaf dans sa main droite. Il rompit le baiser et sourit. Leaf était doué au lit alors Riku voulait voir ce qu'il ferait spontanément.
Revenir en haut
Leaf
Orphelin

Hors ligne

Messages: 73
Âge: 18 ans
Résidant: Diamonds
Armes de prédilection: Une dague
Tendance: Ambi

MessagePosté le: 27/08/2010 12:03:26    Sujet du message: Le rouge et le noir Répondre en citant

Leaf attendit donc quelques instants, adossé à sa commode, que Riku veuille bien répondre à sa question précédente. Il ne fut pas surprit qu’un doux baiser remplace rapidement cette mystérieuse réponse. Leaf ne broncha pas, non seulement il n’en avait pas le droit, bien que s’il le fallait il prendrait volontiers ce droit, mais en plus il n’en avait surtout pas l’envie. Les lèvres de Riku étaient douces, il était loin d’être agressif, c’était plutôt agréable alors il n’y avait pas de raison de rechigner. Le Poursuivant approfondit ensuite le baiser et vint poser ses mains sur les hanches de Leaf qui ne les rejeta pas. Il vint à son tour poser ses siennes derrière la nuque de Riku. C’est alors que le Poursuivant souleva Leaf jusqu’au lit tel une princesse dans les bras de son prince charmant avant la noce. Mais cet acte n’avait rien d’aussi pur.

Leaf n’avait pas pour habitude de se faire embrasser par les Poursuivants, Riku était un des rares qui le faisait et il se demandait bien pourquoi ces hommes n’aimaient pas embrasser. Cela avait-il tant de signification, un baiser ? Pour Leaf ça n’en avait pas vraiment alors il ne comprenait pas trop… peut-être ne voulaient-ils juste pas s’impliquer et terminer le plus rapidement possible sans jouer les mélodramatiques. Riku fit donc s’assoir Leaf sur le lit, celui-ci se laissant faire, docile.

« Ce soir, on ne fait rien de spécial, mais la normalité n'est pas toujours ennuyeuse tu sais. »

Leaf détourna un instant le regard. Comment Riku avait-il su qu’il avait un instant pensé que ça pourrait être ennuyeux ? Leaf avait-il été si expressif que ça ? Il se ressaisit et sourit.

« Je n’ai jamais rien dit de tel, c’est comme tu voudras. »

Riku rejoignit Leaf sur le lit qui se fit entendre par les grincements du sommier sous leurs corps, ce qui fit légèrement rire Leaf. Le Poursuivant posa à nouveau ses lèvres sur celles de Leaf, puis vint glisser sa langue près de la sienne, approfondissant leur baiser. Riku entreprit de venir caresser le cou de Leaf, jouant avec ses cheveux. Leaf laissa échapper un léger gémissement, étouffé par le baiser. Le Poursuivant fit d’abord tomber l’une des bretelles de Leaf qui le trouvait incroyablement long à la détente par rapport à ses clients habituels, pour autant il trouvait ça bien plus agréable et ne s’en plaindrait pas. Le cœur de Leaf s’accéléra lorsque soudain Riku coupa le baiser. Si Leaf avait été plus franc il lui aurait dit volontiers « qu’est-ce que tu fous ? ».

Mais à la place, Leaf préféra répondre à la provocation en inversant la situation brusquement, Riku se retrouvant soudainement sur le dos. Il posa son doigt sur les lèvres de Riku pour le faire taire et vint l’embrasser langoureusement, frottant son bassin contre celui du Poursuivant. Leaf entreprit de défaire la chemise de Riku qu’il fit ensuite glisser le long de son dos et qu’il jeta à terre. Il l’allongea complètement sur le lit, son baiser descendant lentement vers son cou, puis son torse, ses mains parcourant ses hanches et s’occupant de défaire le pantalon de Riku.

A certains endroits, les dents de Leaf s’amusaient à mordiller la peau de Riku dont les poils s’hérissaient au contact de sa langue brulante. Arrivant au niveau de ses hanches, les baisers de Leaf se firent de plus en plus rares alors qu’il enlevait le pantalon de Riku en le faisant glisser le long de ses jambes. Une fois les jambes complètement nues, Leaf s’attarda sur les cuisses de Riku, qu’il se mit à suçoter par moment, prenant soin de ne laisser aucunes traces au cas où Riku avait une fiancée, une femme, qu’en savait-il après tout… il préférait être le plus discret possible sauf si le client lui ordonnait d’en faire autrement, mais en général les clients évitaient de se laisser dominer. Dommage, Leaf aimer vraiment ça… contrôler l’autre.

Ainsi Leaf laissa-t-il ses mains masser le membre de Riku, encore sous son boxer, tout en prenant possession de ses cuisses, ses baisser se rapprochant ensuite rapidement de son entre-jambe. Il retira peu après le boxer de Riku, glissant le membre de celui-ci dans sa bouche et entamant quelques lents vas et vient avant d’accélérer le mouvement, nullement honteux de ce qu’il était en train de faire.
_________________
You'll be a lover in my bed,
And a gun to my head. ~
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé





MessagePosté le: 22/09/2017 20:04:14    Sujet du message: Le rouge et le noir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Yokkai Index du Forum -> Yokkai - Centre -> Le bar des Poursuivants - Ace Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com